LIMOUSIN

DÉJÀ DÉBUT JUILLET, CIEL NUAGEO-PLUVIEUX, 

annoonce

 

 

 

Nous quitterons la douceur du Marais Poitevin et de ses divines maraîchines sous la pluie... Mais c'est pas grave on fait route vers le sud. Ça devrait s'améliorer. Le Monsieur Météo du bord y croit, alors moi aussi.

Notre première pause sera très mystique. Le site inattendu et magnifique de Charroux (Vienne) et de son abbaye Saint Sauveur, qui date de 784 donc de Charlemagne dont subsiste la tour érigée en son honneur et reconnaissance.

saint sauveur

Tour
Monastère Saint Sauveur et Tour Charlemagne

Brive la Gaillarde nous offrira une pause touristique appréciable.

brivebrivebrive

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Dis Laurent si on campait au bord d'un lac pour changer ?

- T'en vois un sur la carte ?

- Oui pas loin, un petit bord à tirer d'une vingtaine de kilomètres, le lac de Causse. On y va

- On y va...

Un espace sympa au dessus du lac, dans l'herbe. Raisonnablement fréquenté, finalement on s'y trouve bien malgré les averses qui nous tombent dessus. Fin d'après-midi, Monsieur météo a dit que le soleil revenait. Top-là, avec les ponchos dans le sac à dos, sait-on jamais avec la météo. Une belle virée d'un peu moins de 10 km, tout plat. Ça me va super bien. A quelques minutes de notre campement, la pluie se remet à dégringoler. On arrive au pas de course à bord. Mais notre espace de vie n'est pas adapté pour nos ponchos dégoulinants, nos chaussures et chaussettes à essorer... on fait comme on peut. On se déshumidifie, on s'étrille, on se douche... et d'un coup :

- Dis Laurent, ça fait longtemps que t'as cette marque rouge à l'arrière de la cheville.

Il se contorsionne, n'y voit rien. Je récupère le miroir... et l'image le laisse perplexe. Mais pas longtemps, une Miss Tique (oh la vilaine) s'est incrustée sous la peau. Heureusement nous disposons de l'outil hightech de lutte contre ce parasite et j'ai vite fait de l'extraire. La blessure de Laurent est rouge mais pas trop, et puis c'est dimanche. Je désinfecte tout ça à l'alccol et on verra demain.

Demain, au saut du lit, mon premier regard est pour la cheville de Laurent. Quelle horreur. La rougeur est devenue violette et s'est étalée sur tout le mollet, jusqu'au milieu de la jambe. Elle s'enrichit de très jolis dégradés de roses-mauves, mais bon, ça veut dire quoi ? Laurent appelle un médecin local, secrétaire d'accueil :

- lequel est votre médecin traitant ?

- Je suis en vacances, il est à Velaux mon médecin traitant.

- Désolée, personne  ne peut vous recevoir. Vous devez aller aux urgences de l'hôpital.

- Les urgences pour une morsure de tique ?

- Oui Monsieur, allez y dès ce matin...

Hop là, on y fonce. Une dure matinée s'annnonce pour Brive la Gaillarde où donc nous retournons. Après une heure trente d'attente, le médecin de garde, un vieux barbichu pas commode, n'a pas pris trois minutes pour regarder la cheville de son patient. Aucun doute, c'est une super réaction avec risque d'infection. Donc 15 jours d'antibiotiques et tout ira bien... au revoir Monsieur.

Pendant cet épisode médical, le soleil est revenu en grand. On peut pas avoir tous les malheurs en même temps, semble-t-il. Changeons d'ambiance.

- Dis Laurent, si on suivait les conseils de ma soeur et qu'on se déroute vers Collonge la Rouge.

- Bof, pour y faire quoi ?

- Du tourisme pardi. Thérèse m'a dit que c'était un village paisible et original, juste ce qu'il nous faut . En plus sous le soleil... Peut-on rêver mieux.

- Si tu veux. Faut juste trouver un endroit pour poser le petit camion;

cc

Et j'ai ce qu'il faut. Un pré mis à notre disposition par des éleveurs de canards à 2 km de Collonge... le rêve. Et nous ne regretterons pas cette étape. le village est à la fois, très original avec ses pierres  rouge-sang, son aspect tranquille, un peu touristique mais pas trop. Les deux kilomètres qui nous  y mènent à travers la forêt sont joyeux et décontractés. De l'apaisement, ça nous fait vraiment du bien. Nous revoilà en vacances...

 

ruecoll

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

coll

 

collchapeaux

Fichier attachéTaille
Image icon toits160.81 Ko
Image icon rue135.68 Ko
Image icon chapeaux157.02 Ko
Image icon 070721PLUIE ANNONCE.jpg78.28 Ko
Propulsé par Drupal